• American Pie

     

     

       1971   American Pie      
    Tubes

    Don McLean

       

     

     

    «American Pie» est le titre d'une chanson de Don McLean, auteur-compositeur-interprète de rock américain, qui rend principalement hommage aux musiciens morts The Day the Music Died (le jour où la musique est morte).    Enregistrée et diffusée en 1971, elle est le premier titre de l'album du même nom. À sa sortie en simple, en 1972, elle fut en tête des ventes pendant quatre semaines. Longue de huit minutes et demie, la chanson relate l'histoire du rock 'n' roll à travers une série d'allusions, de l'accident d'avion où sont morts Buddy Holly, Ritchie Valens et J.P. Richardson Jr. (The Big Bopper) en 1959, au début des années 1970, époque à laquelle est composée la chanson.

    L'interprétation des paroles de la chanson est l'objet de nombreuses controverses. Si McLean a clairement dédicacé l'album à Buddy Holly, la chanson ne mentionne explicitement aucun nom de chanteur. Si certaines des allusions sont aisément décodées, d'autres suscitent de longs débats, que Don McLean a refusé de trancher. Ainsi, à un journaliste lui demandant des explications sur les paroles, Don McLean répondait : « Désolé de vous laisser vous débrouiller tout seul, mais j'ai compris il y a bien longtemps qu'un compositeur doit écrire puis passer à autre chose. ».

    American Pie fait partie du patrimoine musical américain, et à ce titre, il a été de nombreuses fois repris, parodié et commenté.

    La chanson a été adaptée en français par Claude François, avec pour titre Feu de paille, face B du 45 tours Quand l'épicier ouvre sa boutique sorti en octobre 1972. Dans le texte, le chanteur justifie son virage artistique, passant des adaptations Soul et Pop Rock Anglo-Américain (style Tamla Motown), à une variété plus populaire.

       
    «Rêve américain» Il y a très, très longtemps... Je me rappelle encore Comment cette musique me donnait le sourire. Et je savais que si j'en avais l'opportunité Je pourrais faire danser ces gens Et qu'ils seraient peut-être heureux un moment. Mais février m'a fait frissonner À chaque papier que j'avais distribué. Mauvaise nouvelle au pas de la porte; Je n'ai pas pu faire un pas de plus. Je ne sais plus si j'ai pleuré En lisant à propos de son épouse laissée veuve, Mais quelque chose m'a profondément touché Le jour où la musique est morte. Alors adieu, rêve américain*. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye** En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir." "C'est aujourd'hui que je vais mourir." As-tu écris le livre de l'amour, Et as-tu fois en le Bon Dieu, Si la Bible te le dit? Crois-tu au rock 'n roll, La musique peut-elle sauver ton âme mortelle, Et peux-tu m'apprendre à danser lentement? Bien, je sais que tu es amoureuse de lui Car je vous ai vu danser dans la salle de gym. Vous vous êtes tous les deux débarrassés de vos chaussures. Oh, qu'est-ce que j'aime ce rhythm and blues. J'étais un ado solitaire et rebelle Avec un œillet rose et un pick-up, Mais j'ai su que je n'avais pas de chance Le jour où la musique est morte. Je me suis mis à chanter, "Adieu, rêve américain. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir." "C'est aujourd'hui que je vais mourir." Cela fait maintenant dix ans que nous sommes tout seuls Et la mousse s'épaissit sur une pierre qui roule***, Mais avant ce n'était pas comme ça. Quand le bouffon chantait pour le roi et la reine, Dans une veste qu'il avait empruntée à James Dean Et une voix qui venait de toi et moi, Oh, et tandis que le roi avait les yeux baissés, Le bouffon lui a volé sa couronne d'épines. L'audience a été ajournée; Aucun verdict n'a été prononcé. Et tandis que Lennon lisait un livre de Marx, Le quatuor répétait dans le parc, Et l'on a chanté des chants funéraires dans l'obscurité Le jour où la musique est morte. On chantait, "Adieu, rêve américain. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir." "C'est aujourd'hui que je vais mourir." Au hasard dans l'étouffante chaleur d'été. Les oiseaux se sont envolés avec un abri antiatomique, Jusque 12 kilomètres dans les airs et retombant vite. C'est retombé de façon fétide dans l'air. Les joueurs ont tenté une passe avant, Avec le bouffon emplâtré sur la touche. L'air de la mi-temps était délicatement parfumé Tandis que les sergents jouaient un air de fanfare. On s'est tous levés pour danser, Oh, mais on n'en a jamais eu l'occasion! Car les joueurs ont essayé de monter sur le terrain; La fanfare a refusé de leur céder la place. Te souviens-tu de ce qui a été révélé Le jour où la musique est morte? On s'est mis à chanter, "Adieu, rêve américain. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir." "C'est aujourd'hui que je vais mourir." Oh, et on était tous là au même endroit, Une génération perdue dans l'espace Qui n'a plus le temps de recommencer. Allez: Jack sois agile, Jack sois rapide! Jack Flash s'est assis sur un chandelier**** Car le feu est le seul ami du diable. Oh, et alors que je le regardais sur scène Mes poings se serraient de rage. Aucun ange né en enfer Ne pouvait rompre le sort de Satan. Et tandis que les flammes montaient haut dans la nuit Pour illuminer le rite sacrificiel, J'ai vu Satan rire avec plaisir Le jour où la musique est morte Il chantait, "Adieu, rêve américain. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir." "C'est aujourd'hui que je vais mourir." J'ai rencontré une fille qui chantait le blues Et je lui ai demandé quelques bonnes nouvelles, Mais elle a juste souri et s'en est allée. Je suis descendu dans la boutique sacrée Où j'avais entendu la musique il y a des années de cela, Mais l'homme qui y était m'a dit que le musique ne passerait pas. Et dans les rues: les enfants criaient, Les amants pleuraient, et les poètes rêvaient. Mais pas un mot n'a été prononcé; Les cloches de l'église étaient toutes brisées. Et les trois homme que j'admire le plus: Le père, le fils et le saint esprit, Ils ont pris le dernier train pour la côte Le jour où la musique est morte. Et ils chantaient, "Adieu, rêve américain. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir." "C'est aujourd'hui que je vais mourir." Ils chantaient, "Adieu, rêve américain. Je suis allé au barrage dans ma Chevrolet, Mais le barrage était asséché. Et les braves vieux buvaient du whisky et du rye En chantant, "C'est aujourd'hui que je vais mourir."
    «American pie» A long, long time ago... I can still remember How that music used to make me smile. And I knew if I had my chance That I could make those people dance And, maybe, they’d be happy for a while. But february made me shiver With every paper I’d deliver. Bad news on the doorstep; I couldn’t take one more step. I can’t remember if I cried When I read about his widowed bride, But something touched me deep inside The day the music died. So bye-bye, miss american pie. Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. And them good old boys were drinkin’ whiskey and rye Singin’, "this’ll be the day that I die. "this’ll be the day that I die." Did you write the book of love, And do you have faith in God above, If the Bible tells you so? Do you believe in rock ’n roll, Can music save your mortal soul, And can you teach me how to dance real slow? Well, I know that you’re in love with him `cause I saw you dancin’ in the gym. You both kicked off your shoes. Man, I dig those rhythm and blues. I was a lonely teenage broncin’ buck With a pink carnation and a pickup truck, But I knew I was out of luck The day the music died. I started singin’, "bye-bye, miss american pie." Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. Them good old boys were drinkin’ whiskey and rye And singin’, "this’ll be the day that I die. "this’ll be the day that I die." Now for ten years we’ve been on our own And moss grows fat on a rollin’ stone, But that’s not how it used to be. When the jester sang for the king and queen, In a coat he borrowed from james dean And a voice that came from you and me, Oh, and while the king was looking down, The jester stole his thorny crown. The courtroom was adjourned; No verdict was returned. And while lennon read a book of marx, The quartet practiced in the park, And we sang dirges in the dark The day the music died. We were singing, "bye-bye, miss american pie." Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. Them good old boys were drinkin’ whiskey and rye And singin’, "this’ll be the day that I die. "this’ll be the day that I die." Helter skelter in a summer swelter. The birds flew off with a fallout shelter, Eight miles high and falling fast. It landed foul on the grass. The players tried for a forward pass, With the jester on the sidelines in a cast. Now the half-time air was sweet perfume While the sergeants played a marching tune. We all got up to dance, Oh, but we never got the chance! `cause the players tried to take the field; The marching band refused to yield. Do you recall what was revealed The day the music died? We started singing, "bye-bye, miss american pie." Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. Them good old boys were drinkin’ whiskey and rye And singin’, "this’ll be the day that I die. "this’ll be the day that I die." Oh, and there we were all in one place, A generation lost in space With no time left to start again. So come on: jack be nimble, jack be quick! Jack flash sat on a candlestick Cause fire is the devil’s only friend. Oh, and as I watched him on the stage My hands were clenched in fists of rage. No angel born in hell Could break that satan’s spell. And as the flames climbed high into the night To light the sacrificial rite, I saw satan laughing with delight The day the music died He was singing, "bye-bye, miss american pie." Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. Them good old boys were drinkin’ whiskey and rye And singin’, "this’ll be the day that I die. "this’ll be the day that I die." I met a girl who sang the blues And I asked her for some happy news, But she just smiled and turned away. I went down to the sacred store Where I’d heard the music years before, But the man there said the music wouldn’t play. And in the streets: the children screamed, The lovers cried, and the poets dreamed. But not a word was spoken; The church bells all were broken. And the three men I admire most: The father, son, and the holy ghost, They caught the last train for the coast The day the music died. And they were singing, "bye-bye, miss american pie." Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. And them good old boys were drinkin’ whiskey and rye Singin’, "this’ll be the day that I die. "this’ll be the day that I die." They were singing, "bye-bye, miss american pie." Drove my chevy to the levee, But the levee was dry. Them good old boys were drinkin’ whiskey and rye Singin’, "this’ll be the day that I die."
    Album: American Pie
    1. American Pie  
    2. Till Tomorrow  
    3. Vincent  
    4. Crossroads  
    5. Winterwood  
    6. Empty Chairs  
    7. Everybody Loves Me, Baby  
    8. Sister Fatima  
    9. The Grave  
    10. Babylon
     
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    « Nuit de Folie Qui c'est celui là »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :