•  

     

      1969   Il était une fois dans l'Ouest      
     Film

    Ennio Morricone

       
     

    Il était une fois dans l'Ouest (titre original : C'era una volta il West) est un film de Sergio Leone réalisé en 1968 et sorti en France le 27 août 1969. Ce film est considéré comme un chef-d'œuvre du western spaghetti. En 2009, le film est entré dans le National Film Registry pour conservation à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis. Sa musique créée par Ennio Morricone reste aujourd'hui célèbre.
    Il était une fois dans l'Ouest est un film dont l'action se passe lors de la conquête de l'Ouest américain. Il évoque l'âpre rivalité des intérêts pour l’appropriation des terres que traverse la construction du chemin de fer et met en scène différents personnages représentatifs des westerns classiques pour mieux les détourner. Ainsi, le film se trouve être le pont au départ improbable entre western américain et western spaghetti.
    Sergio Leone en fait une œuvre imposante et personnelle, ce qui serait la raison de son échec commercial aux États-Unis (où le film fut amputé de plusieurs scènes à sa sortie), contrairement à l'Europe qui lui a fait un triomphe. Certains spécialistes du cinéma ont également avancé que ce rejet du public américain était dû au refus de voir Henry Fonda dans un rôle de tueur d'enfant.
    Claudia Cardinale hérite du rôle d'une jeune veuve au grand cœur, seul personnage féminin du film, Jason Robards celui de l'aventurier sans scrupule qui trouvera la rédemption. Henry Fonda joue une crapule embauchée par le patron du chemin de fer (Gabriele Ferzetti) pour hâter sa construction et Charles Bronson interprète un vengeur silencieux.

       
     

    Synopsis

    Le film décrit deux conflits qui ont lieu autour de Flagstone, une ville fictive dans l'Ouest américain : une lutte autour de l'arrivée du chemin de fer et une vengeance contre un tueur froid.

    Harmonica.
    Un mystérieux joueur d'harmonica (Charles Bronson) arrive en train. C'est la longue scène d'ouverture du film, où l'on voit trois tueurs vêtus de cache-poussière (« long dusty coats » dans la version originale, de longs manteaux poussiéreux) envoyés par Frank l'attendre à la gare sous la chaleur. La séquence se prolonge pendant l'arrivée du train filmée de très loin. Quand le train s'éloigne, le joueur d'harmonica et les tueurs se trouvent face à face. Le joueur d'harmonica les abat tous les trois, tout en étant blessé. Pendant toute la suite du film, il ne sera connu que sous le nom de l'homme à l'harmonica.
    La trame principale du film a pour objet une lutte pour La source fraîche (Sweetwater en version originale), une propriété sur un terrain quasi-désertique près de Flagstone. Pendant longtemps, on se demande pourquoi le propriétaire Peter McBain (Frank Wolff) a fait construire ici une ferme pour s'y installer avec ses trois enfants. C'est beaucoup plus tard dans le film qu'on comprend que McBain a acheté ce terrain car il contient la seule source de la région. Il prévoyait que quand le chemin de fer arriverait, il devrait obligatoirement passer par cette propriété pour alimenter en eau ses locomotives à vapeur. McBain avait aussi acheté une grande quantité de matériaux de construction pour pouvoir construire une gare et des bâtiments alentour.
    Et effectivement la ligne de chemin de fer du magnat Morton (Gabriele Ferzetti) doit bien passer par Sweetwater. Morton envoie son âme damnée Frank (Henry Fonda) pour intimider McBain. Mais Frank et ses complices tuent McBain ainsi que ses trois enfants. Pour faire accuser du meurtre Cheyenne (Jason Robards) et sa bande vêtue de cache-poussière, il en laisse un morceau sur les lieux de son forfait.
    Jill (Claudia Cardinale), que McBain a épousée à La Nouvelle-Orléans, arrive à Flagstone en train par la ligne nouvellement créée. Évidemment, elle ne trouve personne à son arrivée et elle loue une carriole pour rejoindre son mari. Cela donne une séquence dans les collines de Monument Valley aux formes si caractéristiques. Arrivée à Sweetwater, elle découvre toute la famille massacrée et se retrouve héritière de la propriété. Elle décide tout de même de ne pas rentrer en ville et de rester à Sweetwater.
    Dans une auberge sur le chemin de Sweetwater, Harmonica rencontre Cheyenne et sa bande qu'il prend pour la bande de Frank à cause des cache-poussière qu'ils portent, avant que Cheyenne ne démente que les tueurs aient été envoyés par lui. Les deux hommes entretiendront par la suite une forme de sympathie à distance à travers leur collaboration. Arrivé à Sweetwater, Harmonica abat deux hommes envoyés par Frank pour tuer Jill. Il explique à Cheyenne que Jill perdra ses droits sur Sweetwater si, au minimum, la gare n'est pas construite quand le train arrivera. Cheyenne met alors ses hommes au travail pour construire les bâtiments à partir des matériaux disponibles achetés par Mc Bain.
    Frank s'oppose de plus en plus à Morton, ce qui est facilité par l'infirmité de ce dernier, atteint d'une tuberculose des os. Après avoir enlevé Jill et couché avec elle, il la force à lui vendre la propriété à vil prix lors d'enchères en intimidant les autres acheteurs. Mais Harmonica fait une offre très supérieure, de cinq mille dollars, basée sur l'argent de la prime pour la capture de Cheyenne qui était recherché. Après avoir repoussé une nouvelle tentative d'intimidation par Frank, Harmonica redonne la ferme à Jill. À ce stade, certains des hommes de Frank payés par Morton, qui veut reprendre le contrôle de la situation, essaient de tuer Frank. Mais Harmonica les en empêche afin de garder ce privilège pour lui-même. Morton et les autres hommes de Frank sont tués à bord du train du magnat par la bande de Cheyenne.
    Frank se rend alors à Sweetwater pour affronter lui-même Harmonica. Les deux hommes vont s'affronter dans un duel. À ce moment, le motif de la vengeance d'Harmonica est révélé dans un flashback (retour en arrière). Quand Harmonica était enfant, Frank a tué son frère aîné de façon cruelle : il l'a fait pendre à une corde attachée au sommet d'une arche (tournée à Texas Hollywood) debout sur les épaules du jeune garçon et a enfoncé un harmonica dans la bouche de celui-ci. Harmonica tire le premier et blesse mortellement Frank. Juste avant de mourir, Frank lui demande encore une fois qui il est. Il lui enfonce alors l'harmonica dans la bouche.
    Débarrassés de Frank, Harmonica et Cheyenne vont dire au revoir à Jill, qui supervise la construction de la gare alors que les équipes de poseurs de rails se rapprochent de Sweetwater. Cheyenne s'effondre alors, révélant qu'il a été touché par Morton quand lui et ses hommes se battaient contre ceux de Frank à bord de son train.
    Un train amène des rails et le film se termine alors que Jill va donner à boire aux ouvriers. Harmonica s'éloigne en emportant le corps du Cheyenne sur son cheval.

    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1965   Et pour quelques dollars de plus      
     Film

    Ennio Morricone

       
     

    Et pour quelques dollars de plus (Per qualche dollaro in più) est un western spaghetti réalisé par Sergio Leone en 1965.
    Ce film est le deuxième volet de la trilogie du dollar, qui comprend également Pour une poignée de dollars (Per un pugno di dollari, 1964) et Le Bon, la Brute et le Truand (Il buono, il brutto, il cattivo, 1966).

       
     

    Synopsis

    Deux chasseurs de prime recherchent le même criminel : l'Indien, d'abord séparément puis ensemble. Mais leurs motivations ne sont pas forcément les mêmes...

    L'Indien, bandit cruel et psychopathe, s'évade de prison avec la complicité de sa bande. Avant de quitter la prison, il exécute son compagnon de cellule et le directeur de la prison. Il tue en duel l'homme qui l'a livré, non sans avoir fait tuer juste avant la femme et le fils de ce dernier. Il annonce à sa bande qu'ils vont s'attaquer à la banque d'El Paso, connue pour être l'une des mieux gardées de l'ouest. En prison, il a connu un menuisier — le compagnon de cellule qu'il a tué avant de s'évader — qui lui a raconté que l'argent de la banque est principalement caché, non dans le coffre de la banque, mais dans un meuble qu'il a conçu pour dissimuler un autre coffre.

    Deux chasseurs de primes concurrents, le Manchot et le colonel Douglas Mortimer sont à la poursuite de l'Indien. Dans un premier temps, ils se jaugent en se provoquant mutuellement mais en évitant le duel. Ils décident finalement de faire équipe pour arrêter l'Indien et sa bande. Mortimer fait promettre au Manchot de lui laisser l'Indien. Le Manchot se fait recruter incognito dans la bande de l'Indien en faisant évader de prison Sancho Perez, un ami de l'Indien. Le lendemain, la bande de l'Indien attaque la banque d'El Paso pendant que les hommes de la ville sont partis vers Santa Cruz où le Manchot et trois membres de la bande étaient chargés de faire diversion en s'attaquant à la banque. En réalité, le Manchot élimine les trois autres et fait passer un message par télégraphe faisant croire à l'attaque à Santa Cruz.

    Après l'enlèvement du coffre-fort, la bande fuit dans le village d'Aguacaliente, où le colonel s'insère dans l'équipe en offrant ses services pour ouvrir le coffre et réclame la somme de 5 000 $ pour le travail fait. Mais les deux chasseurs de prime sont démasqués pendant qu'ils tentent de récupérer le magot et sont passés à tabac. Décidé à ne pas partager le magot avec ses acolytes, l'Indien élabore une mise en scène pour faire croire à une trahison d'un membre visant à faire évader les deux prisonniers. Les bandits se lancent à la recherche du Manchot et du colonel Mortimer. Les deux chasseurs de prime s'échappent et abattent les membres de la bande un à un, jusqu'à la confrontation finale avec l'Indien.

    Comme convenu, le Manchot laisse le colonel Mortimer affronter l'Indien en combat singulier. Sorti vainqueur du duel, le colonel Mortimer récupère dans la main de l'Indien la montre de gousset que l'Indien sortait régulièrement pour se bercer au son de sa musique. La scène finale du duel, rythmée par la petite musique des montres dorées permet de comprendre les motivations réelles du colonel : venger sa sœur qui s'est donné la mort alors qu'elle était violée par l'Indien, quelques années plus tôt. Le colonel Mortimer se contente de sa vengeance et laisse le Manchot récupérer tous les corps des bandits et toucher les primes...

    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1990   Danse avec les loups      
     Film

    John Barry


       
    Kevin Costner 

    Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman du même nom écrit en 1988 par Michael Blake.
    C'est l'un des films les plus récompensés pour un réalisateur qui est également producteur et acteur principal de son film. En effet, il reçut sept Oscars, trois Golden Globes et l'Ours d'argent au Festival International du film de Berlin.

       
    En 1863, le lieutenant nordiste John Dunbar, qui doit subir une amputation de la jambe à la suite d'une grave blessure durant la guerre de Sécession, remet sa botte, choisit au hasard un cheval nommé Cisco et réagit de manière désespérée et suicidaire en effectuant un aller-retour au galop devant les lignes ennemies ; il échappe miraculeusement aux balles, ce qui encourage ses compagnons à lancer une attaque décisive, et lui permettra par la suite de bénéficier des soins du chirurgien personnel du général, admiratif de son exploit. Une fois décoré et entièrement rétabli, il demande sa mutation dans un avant-poste de l’Ouest sauvage pour échapper à l'horreur du souvenir de la guerre. Il se retrouve seul et satisfait de l'être, dans un « fort » – en réalité une cabane en bois avec une remise séparée – mystérieusement déserté par la petite troupe qui était censée le tenir, et attend l’arrivée de renforts hypothétiques. Il a pour compagnons un jeune loup solitaire qu'il appelle « Chaussettes » (« Two Socks ») et qu'il apprivoise lentement, ainsi que sa fidèle monture Cisco. Mais les renforts n'arrivent pas car les deux seuls hommes qui connaissent la présence de Dunbar dans ce poste avancé meurent avant de pouvoir le signaler : le major déséquilibré qui l'y a affecté se suicide juste après le départ de Dunbar et le muletier qui l'y a conduit avec le chargement de vivres, de matériel et de munitions destiné à la garnison est massacré sur la route du retour par un petit groupe d'Indiens pawnees.
    Ses journées se résument à parcourir la région puis à consigner, dans son journal, ses observations. Seulement, une tribu indienne de Sioux installée à proximité découvre son poste. Les relations qu'il entretient avec quelques-uns des membres de la tribu, dont on découvre qu'elle est installée à quelques heures de chevauchée du poste de Dunbar, sont conflictuelles, faites de méfiance et de peur réciproques, marquées par plusieurs tentatives des Sioux de voler son cheval. Progressivement, Dunbar établit le contact en sauvant une Indienne blanche, « Dressée avec le Poing » (« Stands with the fist »), qui tentait de se suicider après la mort de son époux sioux. La communication est difficile, et les échanges brefs. Mais le lieutenant va finir par se lier d'amitié avec la tribu, à tel point qu'il est invité régulièrement au campement indien. Un jour, alors que ses amis sioux attendent fébrilement l'arrivée des bisons, il se précipite jusqu'à leur campement pour leur annoncer qu'il les a repérés, passant près du poste qu'il tient. Il est invité à les chasser avec eux. Durant la chasse, il sauve un jeune Indien (« Sourit Beaucoup ») de la charge d'un énorme bison, ce qui lui vaut le respect et l'admiration de toute la communauté, ainsi que sa totale admission parmi eux. Le lieutenant est aperçu en train de jouer avec le loup Chaussettes qu'il a « adopté » ; les Indiens le surnomment alors « Danse avec les Loups » (« Dances with wolves »).
    Il tisse et entretient des rapports privilégiés avec « Oiseau bondissant », le « saint homme » de la tribu, père adoptif de Dressée avec le poing, avec Cheveux au vent, un grand guerrier, ou encore Dix Ours, le chef du village. Il tombe sous le charme de Dressée avec le poing qui sert d'intermédiaire entre lui et les Indiens, car elle parle anglais, sa langue natale, puisqu'elle a été recueillie et adoptée très jeune par les Sioux étant la seule à avoir survécu et échappé au massacre de sa famille par les Pawnees, la tribu ennemie.
    Au fil des mois, le lieutenant John Dunbar délaisse totalement son rôle de soldat, et devient sioux. Il se marie avec Dressée avec le poing après qu'Oiseau bondissant a levé son deuil, puis sauve toute la tribu d'une attaque des Pawnees, en allant récupérer sous la pluie avec Sourit beaucoup le stock de fusils qu'il avait enterré près du fort.
    Mais les soldats blancs arrivent dans les territoires des Indiens ; cette menace – qui pèse sur tout le film – inquiète la tribu. Celle-ci décide de migrer pour l'hiver et le lieutenant retourne une dernière fois au fort, pour récupérer le carnet dans lequel il tient son précieux journal depuis le premier jour, de manière à ne pas laisser d'indice.
    Lorsqu'il parvient près du poste, il découvre que la relève est enfin arrivée, faite de soudards et d'illettrés brutaux qui symbolisent le retour à la civilisation qu'il avait quittée. Le poste s'est agrandi avec des tentes de campement et de nombreux soldats le gardent. Vêtu et paré en Indien, le lieutenant se fait tirer dessus et son cheval est mortellement touché, lui-même étant brutalement frappé.
    Par la suite, il est renvoyé vers l'est enchaîné et sous bonne escorte, afin d'y être jugé et pendu pour trahison. Pendant ce transfert, ses gardes tuent Chaussettes qui s'était montré pour suivre son ami.
    Mais les Indiens, inquiets de ne pas voir revenir Danse avec les Loups, ont envoyé des guerriers à sa recherche. Ils lancent l'assaut sur le convoi et délivrent le lieutenant, massacrant son escorte, lui-même tuant le plus ignoble et le plus veule de ses gardiens, celui qui avait dérobé son journal et l'utilisait comme papier hygiénique.
    Après avoir rejoint le campement d'hiver récemment installé, John Dunbar décide de quitter la tribu en compagnie de sa femme Dressée avec le Poing, après avoir persuadé Dix Ours de déplacer le campement. En effet, l'armée le considère comme un traître et sa recherche risque de mettre en péril la communauté. Il décide alors de partir pour pouvoir s'expliquer, muni, à titre de preuve, de son précieux journal restitué par Sourit Beaucoup qui l'avait miraculeusement récupéré flottant dans la rivière après l'assaut sur le convoi. L'armée trouve le campement déménagé et un loup hurle dans le lointain.
     
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      2004   Les Choristes      
     Film

    Bruno Coulais


       
     Christophe Barratier

    «Les Choristes» est une comédie dramatique française réalisée par  Christophe Barratier, sortie en 2004. Ce film est une adaptation du film de Jean Dréville, La Cage aux rossignols (1945), lui-même adapté par René Wheeler et Noël-Noël à partir d'une histoire de Wheeler et Georges Chaperot.
    Nommé huit fois aux César et deux fois aux Oscar, le film obtient notamment le César de la meilleure musique de film et celui du meilleur son.

       
    Vois sur ton chemin Gamins oubliés égarés Donne leur la main Pour les mener Vers d'autres lendemains Sens au cœur de la nuit L'onde d'espoir Ardeur de la vie Sentier de gloire Bonheurs enfantins Trop vite oubliés effacés Une lumière dorée brille sans fin Tout au bout du chemin Sens au cœur de la nuit L'onde d'espoir Ardeur de la vie Sentier de la gloire Éléé iléé éléi iélé éléé iléé iléé i é lé Éléé iléé éléi iélé éléé iléé iléé i é lé Vois sur ton chemin Gamins Oubliés, égarés Donne leur main Pour les mener Vers d'autres lendemains Sens au cœur de la nuit L'onde d'espoir Ardeur de la vie Sentier de gloire. Cœur de la nuit L'onde d'espoir Ardeur de la vie Sentier de gloire. Cœur de la nuit L'onde d'espoir Ardeur de la vie Sentier de gloire.
     Cinquante ans après l'histoire principale, Pierre Morhange, chef d'orchestre aux Etats-Unis, revient en France après avoir appris la mort de sa mère avant un de ses concerts. Un vieil ami, Pépinot, sonne à sa porte et lui apporte l'ancien journal intime de Clément Mathieu, un des anciens surveillants de l'école qu'ils fréquentaient . Les deux amis lisent le journal ensemble.
    Janvier 1949. Clément Mathieu, professeur de musique sans emploi, est nommé surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs, appelé « Fond de l'étang ». Particulièrement répressives, les méthodes appliquées par le directeur Rachin peinent à assurer l'autorité sur des élèves difficiles. En familiarisant les pensionnaires aux pratiques du chant, Clément amène de la sérénité dans l'établissement, bien que le directeur n'apprécie pas ses méthodes. Il repère en particulier Morhange pour son talent de chanteur et insiste auprès de sa mère, dont il tombe amoureux, pour qu'il entre au conservatoire.
    Un jour où le directeur est absent, Clément emmène les enfants pour une promenade en forêt. Un incendie criminel est alors allumé par un ancien pensionnaire, par vengeance. Informé, Rachin revient à l'établissement et constate l'absence de Clément et des pensionnaires. Clément est alors renvoyé, mais reçoit lors de son départ de nombreux messages de remerciements de la part des élèves. Juste avant de monter dans le car, Pépinot arrive en courant : il s'est enfui de l'établissement et souhaite partir avec Clément, qui finit par accepter.
    Par la suite, Morhange part avec sa mère à Lyon, où il est admis au conservatoire de musique. Les anciens collègues de Clément dénoncent les méthodes du directeur, une enquête est alors menée et aboutit à son renvoi.
     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1962   Un Singe En Hiver      
     Film

    Michel Magne


       
     Henri Verneuil

    «Un singe en hiver», sorti en 1962, est un film français réalisé par Henri Verneuil. Comédie dramatique adaptée du roman éponyme d'Antoine Blondin, il est notamment interprété par Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo.

       
     En juin 1944, Albert Quentin (Jean Gabin), ancien fusilier marin en Chine, tient, avec sa femme Suzanne (Suzanne Flon) rencontrée à La Bourboule, l'hôtel Stella dans le village de Tigreville, sur la côte normande aux environs de Deauville.
    Il se laisse souvent aller à trop boire, ce qui le porte à la nostalgie de sa jeunesse militaire vécue sur le Yang-Tsé-Kiang. Lors d'un bombardement en juin 1944, il promet à Suzanne de ne plus boire si l'hôtel échappe à la destruction ; promesse tenue.
    Un soir, quinze ans plus tard, débarque Gabriel Fouquet (Jean-Paul Belmondo), homme jeune et remuant, publicitaire de son état. Fouquet boit pour effacer l'échec de sa vie sentimentale avec Claire qui vit à Madrid, « voyager » en Espagne grâce à l'alcool, et rêver de tauromachie. Il vient voir sa fille Marie pensionnaire à Tigreville, dans une pension dont Mme Victoria, la directrice pourtant française, ne parle qu'anglais. Les deux hommes, qui n'ont pas « le vin petit ni la cuite mesquine », vont connaître deux jours d'évasion grâce à l'ivresse, l'un en Espagne et l'autre en Chine. Ce sera l'occasion d'un duo a cappella sur la fameuse chanson Nuits de Chine. L'apothéose de cette soûlographie est atteinte avec un feu d'artifice « dantesque » sur la plage. Le lendemain, la vie sépare les deux amis en gare de Lisieux : Gabriel part avec sa fille, qu'il a sortie de sa pension, alors qu'Albert se dirige vers l'hiver de sa vie.
     
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1959   Archimède le Clochard      
     Film

    Jean Prodromidès


       
    Gilles Grangier

    «Archimède le clochard» est un film français réalisé par Gilles Grangier, sorti le 8 avril 1959.
    L'idée du scénario est de Jean Gabin lui-même qui, en cette occasion, l'a signée de son propre nom : Jean Moncorgé.

       

    Archimède, un clochard atypique se refusant à dormir sous les ponts, décide pour passer l'hiver de se faire enfermer en prison. À cette fin et après plusieurs essais infructueux, il décide de mettre à sac son bistrot favori.
    Mais malgré tous ses efforts, son temps de prison est bien trop court à son goût.
    Relâché, il va bien falloir trouver une solution pour passer l'hiver au chaud.
    Entretemps, son bistrot a changé de propriétaire et le nouveau patron n'est pas aussi docile que l'ancien mais Archimède, bien né et très cultivé a plus d'un tour dans son sac.

    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1967   Les Aventuriers      
     Film

    François de Roubaix

       
    Robert Enrico

    «Les Aventuriers» est un film français-italien réalisé par Robert Enrico, sorti sur les écrans en 1967.
    Le film est tiré de la première partie du roman éponyme de José Giovanni. La seconde partie du roman a été adaptée au cinéma la même année, sous le titre La Loi du survivant, par Giovanni lui-même pour sa première réalisation.
    Au départ, Michel Constantin devait jouer le rôle de Manu Borelli, mais finalement, c'est Alain Delon qui aura le rôle. Michel Constantin jouera dans le second film le rôle tenu par Lino Ventura dans Les Aventuriers.

       
     

     Synopsis

    Manu, pilote surdoué, et Roland, mécano inventif, deux amis à la vie à la mort, férus de sports extrêmes et d'aventure, voient leurs projets tomber à l'eau. Pour se consoler de leurs échecs, ils acceptent de partir à la recherche d'un trésor englouti au large des côtes congolaises, à la suite du crash d'un avion. Ils emmènent avec eux Lætitia, jeune artiste déprimée par une exposition ratée.
    Au cours de l'expédition, le pilote de l'avion abattu rejoint le bateau des trois aventuriers et leur indique le point géographique où se trouve l'avion. Les aventuriers retrouvent l'avion et le fameux trésor mais se font attaquer par des mercenaires. Lætitia se fait tuer. Le pilote de l'avion, malheureusement responsable de sa mort, est contraint de débarquer.
    Retournés au pays, Manu et Roland restituent les souvenirs et l'argent de Lætitia à sa famille, sur l'Île-d'Aix. Roland finit par acheter le « vieux fort en pleine mer » tant désiré par Lætitia, et Manu reprend sa vie d'avant. Mais les mercenaires les retrouvent et engagent la bataille dans la forteresse. Roland en est le seul survivant.

    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1911   Nino Rota      
     Film

    Nino Rota

       
     

    Giovanni « Nino » Rota (né le 3 décembre 1911 à Milan et mort le 10 avril 1979 à Rome) est un compositeur et chef d'orchestre italien, particulièrement réputé pour ses compositions pour le cinéma (musique originale pour environ 170 films), notamment pour les films de Fellini ou Le Parrain. Il est également le compositeur de 4 symphonies, 11 opéras, 9 concertos ainsi que d'une musique de chambre abondante.

       
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1969   La Horse      
     Film

    Serge Gainsbourg et Michel Colombier

       
    Pierre Granier-Deferre 

    «La Horse» est un film français réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1969 et sorti en salles en février 1970.
    En argot, le terme « horse » désigne l'héroïne.

       
     

    Synopsis

    Auguste Maroilleur (Jean Gabin), riche fermier normand, dirige de main de fer sa famille et son exploitation. Bien-Phu (André Weber), ainsi surnommé du fait d'être un vétéran de la guerre d'Indochine, est un employé de la ferme d'Auguste Maroilleur. Dans les terrains de chasse d'Auguste, Bien-Phu découvre qu'un cabanon d'affût est fréquenté par quelqu'un qui s'en sert pour y cacher de l'héroïne. Après une partie de chasse, à l'intérieur même du cabanon d'affût, Bien-Phu dévoile cette information à Auguste, son patron, en lui montrant où l'héroïne est cachée. Ainsi, Auguste Maroilleur comprend que son petit-fils Henri (Marc Porel), barman au Havre sur un bateau, appartient à un réseau de trafiquants de drogue. Plus tard, dans la ferme, et devant le regard impuissant d'Henri, Auguste détruit l'héroïne sans hésitation. Le gang réagit immédiatement en détruisant un hangar, en tuant du bétail et en violant sa petite fille. Auguste n'est pas homme à plier face aux intimidations; il fait tout pour faire comprendre à sa famille qu'elle doit garder son calme, ne pas céder aux pressions, ni aux menaces de représailles, et renoncer à faire appel aux gendarmes. La guerre engagée coûte la vie à cinq truands et cette fois la police intervient. Auguste continue de faire front et il tient tête aux interrogatoires et à son petit-fils qu'il a mis à l'écart. Le gang est finalement anéanti et l'affaire est classée par la police. Henri travaillera à la ferme et l'équilibre du clan sera préservé.
    La Horse est une sorte de transposition précise de certaines péripéties de l'affaire Dominici croisée avec l'ambiance du Goupi Mains Rouges de Jacques Becker en 1943 mais gommant les aspects sordides du premier et la sourde et continuelle angoisse du second. Subtil et malin, ce film plus complexe qu'il n'y paraît fut vomi par la critique... et adoré du public ! L'interrogatoire du grand-père et du petit-fils par le juge d'instruction (Pierre Dux) est à lui seul un régal. La musique signée de deux très grands noms (dont Serge Gainsbourg) est aussi un élément essentiel, particulièrement réussi, de l'ambiance de ce film.

     

     
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire
  •  

     

      1958   L'Auberge du sixième bonheur      
     Film

    Malcolm Arnold

       
    Mark Robson

    L'Auberge du sixième bonheur (The Inn of The Sixth Happiness) est un film américain réalisé par Mark Robson, sorti en 1958.

       
     
    Ce vieil homme a joué un Il a joué nick nack sur mon tambour Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué deux Il a joué nick nack sur ma chaussure Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieillard est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué trois Il a joué nick nack sur mon arbre Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué quatre Il a joué nick nack sur ma porte Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué cinq Il a joué nick nack sur ma ruche Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué six Il a joué nick nack sur mon bâton Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieillard est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué sept Il a joué nick nack sur mon dev Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué huit Il a joué nick nack sur ma porte Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué neuf Il a joué nick nack sur ma vigne Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison Ce vieil homme a joué dix Il a joué nick nack sur ma poule Avec un nick nack paddy whack Donnez un os à un chien Ce vieil homme est venu rouler à la maison
    This old man he played one He played nick nack on my drum With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played two He played nick nack on my shoe With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played three He played nick nack on my tree With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played four He played nick nack on my door With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played five He played nick nack on my hive With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played six He played nick nack on my stick With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played seven He played nick nack on my deven With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played eight He played nick nack on my gate With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played nine He played nick nack on my vine With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home This old man he played ten He played nick nack on my hen With a nick nack paddy whack Give a dog a bone This old man came rolling home;
     
    Synopsis 

    Dans les années 1930, une jeune gouvernante britannique tente en vain d'être envoyée en Chine comme missionnaire. Elle travaille donc à Londres en économisant petit à petit pour se payer son billet de train vers la Chine.
    Grâce à son patron, elle est attendue dans une auberge tenue par une vieille missionnaire dans la campagne retirée du nord de la Chine.
    Arrivée là-bas, elle gagne le respect des gens et devient inspecteur des pieds, pour surveiller que les pieds des petites filles ne soient plus bandés.
    Elle gagne même le respect d'un général eurasien méfiant envers les Européens, qui est surpris de voir que c'est maintenant elle la personne qui connaît le mieux les gens des villages reculés. Devant l'invasion japonaise, elle recueille les orphelins et entreprend un dangereux voyage avec cette foule d'enfants pour les amener en lieu sûr.

     

     
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique