• Les Demoiselles de Rochefort

     

     

      1967   Les Demoiselles de Rochefort      
     Film

    Michel Legrand


       
    Jacques Demy

    «Les Demoiselles de Rochefort» est un film musical franco-américain écrit et réalisé par Jacques Demy, sorti en 1967, et mettant en vedettes Catherine Deneuve et Françoise Dorléac

       
    La Chanson Des Jumelles ♪ DELPHINE et SOLANGE Nous sommes deux soeurs jumelles Nées sous le signe des gémeaux Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do Toutes deux demoiselles Ayant eu des amants très tôt Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do DELPHINE Nous fûmes toutes deux élevées par Maman Qui pour nous se priva, travailla vaillamment SOLANGE Elle voulait de nous faire des érudites Et pour cela vendit toute sa vie des frites. DELPHINE et SOLANGE Nous sommes toutes deux nées de père inconnu Cela ne se voit pas, mais quand nous sommes nues Nous avons toutes deux au creux des reins C'est fou... DELPHINE ... là un grain de beauté... SOLANGE ... qu'il avait sur la joue DELPHINE et SOLANGE Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do Aimant la ritournelle, les calembours et les bons mots Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol rédo. DELPHINE Nous sommes toutes deux joyeuses et ingénues... SOLANGE ... attendant de l'amour ce qu'il est convenu... DELPHINE ... d'appeler coup de foudre... SOLANGE ... ou sauvage passion... DELPHINE et SOLANGE ... nous sommes toutes deux prêtes à perdre raison Nous avons toutes deux une âme délicate DELPHINE Artistes passionnées... SOLANGE ... musiciennes... DELPHINE ... acrobates... SOLANGE ... cherchant un homme bon... DELPHINE ... cherchant un homme beau... DELPHINE et SOLANGE ... bref un homme idéal, avec ou sans défauts Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do SOLANGE Je n'enseignerai pas toujours l'art de l'arpège J'ai vécu jusqu'ici de leçons de solfège Mais j'en ai jusque-là, la province m'ennuit Je veux vivre à présent de mon art à Paris. DELPHINE Je n'enseignerai pas toute ma vie la danse A Paris moi aussi je tenterai ma chance Pourquoi passer mon temps à enseigner des pas Alors que j'ai envie d'aller à l'opéra DELPHINE et SOLANGE Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do Deux coeurs, quatre prunelles, à embarquer allegreto Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do DELPHINE Oh ! Midi moins le quart. Cà y est, je suis en retard. SOLANGE Delphine ! DELPHINE Oui. SOLANGE Tu vas chercher Boubou ? DELPHINE Oh tu peux pas y aller ? SOLANGE J'irai cet après-midi. DELPHINE J'peux pas sortir avec ça ! Oh puis si. Oh puis non. J'ai rendez-vous à midi avec Guillaume, je n'y serai jamais. SOLANGE Qu'est-ce qu'il veut encore celui-là ? DELPHINE Je ne sais pas... me voir. SOLANGE Oh bien il attendra. Tu rentres déjeuner ? DELPHINE Oui. Mais pas avant une heure. Qu'est-ce que j'ai fait de mon poudrier ? Ah non je l'ai. DELPHINE et SOLANGE Jouant du violoncelle, de la trompette ou du banjo Aimant la ritournelle, les calembours et les bons mots Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo Nous sommes soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux SOLANGE Au revoir. DELPHINE Au revoir.
    Les Demoiselles de Rochefort
    Synopsis 

    Le film commence par l'arrivée d'un groupe de forains, dirigé par Étienne et par son mécanicien Bill. Ils s'installent sur la place de Rochefort.

    Delphine et Solange sont des jumelles d'une vingtaine d'années qui enseignent respectivement la musique et la danse à Rochefort. Élevées par leur mère, Yvonne Garnier, qui tient un café sur la place Colbert accompagné de leur grand-père et d'une serveuse Josette, elles n'ont jamais connu leur père et cherchent le grand amour. Maxence, un marin, peintre et poète, est lui aussi à la recherche de son idéale, tout comme il le chante au café d'Yvonne ; il y raconte son parcourt à travers le monde à la recherche de l'amour.

    Delphine se rend chez son amoureux, Guillaume Lancien pour lui annoncer que c'est fini entre eux. Chez lui, elle y découvre un portrait d'« idéal féminin » qui lui ressemble étrangement. Elle se rend ensuite chez Simon Dame, gérant d'un magasin de musique, autrefois abandonné par Yvonne (sans que Delphine ne le sache) à cause de son nom de famille (« Elle refusait le nom de Madame Dame » dit-il). Il ne connaît pas l'existence de son fils Boubou, fils d'Yvonne et demi-frère des jumelles. En allant de chercher au retour de l'école, Delphine y croise Étienne et Bill qui emmènent Boubou pour lui payer des bonbons.

    Yvonne raconte de son côté sa relation avec Simon, et rencontre après Subtil Dutrouz, un ami de son père, les forains, qui « voyagent de ville en ville ». C'est au tour de Solange d'aller chercher Boubou l'après-midi. Elle croise une nouvelle fois les forains mais refuse que Boubou aille avec eux. Boubou jette son cartable de colère et Solange, ramassant ses affaires, croise le regard d'Andrew « Andy » Miller, un pianiste américain de passage. Ils tombent amoureux au premier regard. Elle oublie de ramasser la partition de son concerto, Andy la prend donc et est tout de suite charmé par la mélodie. C'est à lui de partir à la recherche de son idéale.

    Étienne et Bill tombent sous le charme des jumelles après avoir été abandonnés par leurs danseuses et amantes. Ils leurs propose de les remplacer pour le spectacle de la kermesse. Elles acceptent, à condition qu'elles partent pour Paris avec eux le lundi.

    Maxence doit partir en permission à Nantes (d'où son jeu de mots « Je vais en perm'à Nantes ») et apprend au même moment par Yvonne le meurtre d'une certaine Pélagie Rosier. Sur les lieux du crime, Maxence rencontre Solange sur sa route et Andy rencontre Delphine. Celle-ci lui mène le chemin vers son vieil ami Simon Dame. Andy le retrouve et Simon lui mène la voie vers son idéale. Après la kermesse, les forains avouent leur amour pour les jumelles, mais elles les ignorent.

    Le lendemain, on apprend que l'assassin de Pélagie Rosier était Dutrouz. Alors que Delphine et Josette partent avec les forains vers Paris, Solange retrouve Andy, son idéal masculin, Simon et Yvonne se recroisent devant l'école de Boubou et retombent amoureux, et Maxence part en stop pour Paris au moment où le convoi des forains quitte Rochefort, et monte dans le même camion que Delphine.

     

     
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     

    « Le Corps de Mon EnnemiNestor Burma générique de fin »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :